LES PHARES D’OUESSANT


Le phare (32m) et la tour du STIFF (72m),dominant la baie du même nom, se trouvent à l’extrémité est de l’île. Le phare émet des éclats rouges et a été construit en 1695 par Vauban.La tour radar a été achevée en 1981 et permet la surveillance de la navigation maritime dans les rails d’Ouessant.

Le phare de la JUMENT se trouve environ à 2 km au sud-ouest de l’île. Son nom provient du rocher du même nom sur lequel il a été édifié. Il a été mis en service en 1911. (Photo du centre:Claude Castel)


NIVIDICse trouve à l’ouest de l’ile, en mer, en face de la pointe de PERN. Ce phare a la particularité d’être équipé d’une plateforme pour hélicoptère(1955).Il a été mis en service en 1936 mais les travaux ont commencé en 1912. Il était alimenté en carburant par un téléphérique dont on peut encore voir les 2 pylônes. (Photo de gauche: Claude Castel)

 

Le phare de KEREONse trouve au sud-est de l’île au milieu duFROMVEUR. Il a été mis en service en 1916. (Photo Claude Castel)

Le phare et le sémaphore du CREAC’H se trouvent à l’extrémité ouest de l’île. Ce phare (47m) est l’un des plus puissant d’Europe sinon du monde. Sa portée est d’environ 60 km. Il a été mis en service en 1862. Les bâtiments adjacents abritent le musée des phares et balises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.